Conception du site et graphisme : Patrick Chanot - info@execho.info

Les Ateliers de la Scierie • Route de Saint-Beaulize 12540 Fondamente • tél : 06 28 65 00 13 • courriel : sophie.vigneau.artiste.graveuse@orange.fr

Paule Riché en résidence

► Paule Riché en résidence

Les Ateliers de la Scierie, en association depuis 2008, accueillent régulièrement des Artistes en résidence leur donnant ainsi la possibilité de créer et d'exposer dans un lieu empreint d'histoires déposées dans la vallée de la Sorgues. Ce lieu devenu espace de rencontres artistiques a déjà accueilli le Land Art de Jean-Paul Delaitte (Millau), les photographies de Candice Moïse (Paris), le tournage du film Que faire ? avec Les Pieds nus en mouvements (Paris), les peintures, les livres d'artistes et les collages d'André Aragon, de Christophe Liron et de Jacqueline Robin (Millau). Autant d'occasions d'inscrire le lieu dans le sud Aveyron mais aussi de l'ouvrir aux artistes extérieurs.
Cette année, Paule Riché s'est prêtée au jeu, en venant aux Ateliers dans le désir de rencontrer, le lieu, la région et le public et de poursuivre le partenariat avec Sophie Vigneau dont l'atelier de gravure est situé dans la Scierie.
Aux Ateliers de la Scierie à Fondamente, Paule Riché, comme à son habitude, s'imprègne de l'ambiance, côtoie les objets, les murs, les gens, arpente le jardin, cueille les plantes, observe les arbres, hume l'air…avant de jeter sur le papier de riz les premières gouttes de son encre de Chine.
À la Scierie, c'est l'arbre qui guide son geste : l'arbre sous toutes ses formes, y compris lorsqu'il se retrouve transformé en planches, plates et rectilignes. Ici, on débitait le peuplier et il reste de ces morceaux griffés, striés, bruts de sciage. Voilà ce qui a inspiré l'artiste : un matériau mort, marqué, scarifié par l'homme, mais aussi, contemplé par la grande ouverture du bel atelier mis à sa disposition, l'immense peuplier agité par le vent de ce printemps aveyronnais.
Une nouvelle expérience pour Paule Riché, artiste issue des Beaux Arts de Paris et installée dans les Hautes Alpes, qui a restitué l'ambiance des terres noires de sa région, donné vie à la Rotonde de Simiane en Lubéron, côtoyé les vitraux d'Aurélie Nemours de l'abbaye de Salagon ; une nouvelle expérience mais une même démarche : rester en accord avec son sujet, en harmonie et faire en sorte qu'un peu de beauté aide à sauver le monde.

 

À consulter → http://www.paule-riche.com